Cérémonie de l'armistice du 11 novembre 1918 devant la Mairie à 8h45 !

/Historique commune

OSLON, Commune de Saône & Loire
OSLON a été crée à la révolution, elle est située à 178 m d’altitude et à une superficie de 476 ha, compte environ 1300 habitants (les Oslonnais)

 

Fête patronale : ST Pierre

Hameaux : au château, château couloux, rue des champs du four, rue du clou terres grasses ;

Ecarts : le Moulin, les Riotes – 2 étangs

OSLON, prononcé « ÔLON » d’origine germanique de l’époque mérovingienne (sans suffixe)

 

Dans le Cartulaire du prieuré de ST MARCEL (bibl. nat. latin 37 n°17091), trois chartes mentionnent le nom d’OSLON

 

  • N° 92 Herulphus donne un curtil à OLUNS et une manse (petite maison) à VARENNES (5 août 838)
  • N° 93 Duc Robert, sa femme et son fils donnent des biens à OLONS pour leurs sépultures (février 1039)
  • N° 94 Garinsus donne vingt-deux sillons à OLONS
  • N° 95 Pétronille donne une manse à OLONS (terra ad Oluns) environ 1039

 

« Olonensi villa » ferme gallo-romaine

D’après ces chartes, l’origine du nom OSLON proviendrait par déduction de l’identité d’un domaine mentionné OLUNS

 

Découverte préhistorique en 1881, d’un anneau – disque de 12 cm de Ø en roche verte (diorite) et d’un site archéologique au lieu-dit Champ du four à plus d’un mètre de profondeur, découverte d’une station néolithique qui a donné des burins, une pointe de flèche et une hachette votive avec amorce de trou de suspension.
Dans le même hameau, découverte d’un instrument préhistorique en chaille, long de 15 cm, associé à des éclats, dont la technique de taille rappelle celle des bifaces paléolithiques. (inédit L. BONNAMOUR)

 

Actuellement, aucune activité de ce territoire, pendant les premiers siècles de notre ère, n’est révélée par aucune chronique, ni charte de fondation de l’Abbaye de ST MARCEL, par le roi Gontran au VI siècle.

 

La charte d’affranchissement du Cardinal Jean ROLIN, prieur de ST MARCEL en date du 28 juillet 1462 et la confirmation de cet affranchissement par Philippe LE BON, Duc de Bourgogne, le 27 octobre 1462, relève les noms des hommes, leurs femmes et leurs enfants, leurs meix et héritages. Les habitants du hameau d’OSLON sont : Gérard TRICOT – Gauthier PERRIN – Philibert REGNARD, tant en son nom comme au nom de et se faisant fort pour REGNARD, son frère, Guillaume Antoine – Jean PHILIBERT – Pierre COLAS – Henri REGNARD – Claude GUIRON – Philibert BERTEAU – Benoist GOBERT – Jean PONSOT , tant en son nom comme au nom de Claude PONSOT – Philibert GRENIERT, l’ancien, Pierre GRENIERT, Jean REGNARD, Jean ROUX, Jean de la GAUDILLIERE, Jean BORGEOT, tant en son nom comme au nom de Jean et Hugonin BORGEOT, ses neveux, Jean d’AUTUN, Philibert GRENIERT, le jeune, soit un total de 19 feux.

 

Lors de la charte d’affranchissement, il est prévu que les habitants de la vingtaine de familles d’OSLON doivent corvées de bois au prieuré de ST MARCEL. A cette date, le hameau d’OSLON fait partie du finage de la Paroisse et de la prévôté de ST MARCEL, du baillage de CHALON, de la Châtellerie royale de ST LAURENT les CHALON, laquelle est du Vicomté d’AUXONNE.

 

A la révolution, les habitants sont environ plus de 200 dans une majorité de métairie, à cette époque on relève : un moulin à blé, un charron, un fabricant de balais, un couvreur à paille.

 

Au environ, de 1520 acensement (bail à cent ans) passé par Antoine de la MARK, prieur commendataire de ST MARCEL, « d’une corvée de terre arable, appelée la corvée d’OLON, au long du grand chemin tendant ST MARCEL à VERDUN »
Décembre 1789 : lettre patente du Roi créant, sur vote de l’Assemblée Nationale, constitution des municipalités locales.
Décret du 20 septembre 1792 donnant obligation aux Maires de prendre et charge l’Etat Civil de leur commune. Jusqu’à cette date, les registres de naissances, de mariages et de décès sont tenus par les curés des paroisses.

 

L’Etat Civil de la paroisse de ST MARCEL remonte à l’année 1590.

Jusqu’en 1747, tous les états de la vie sont consignés sur un seul registre dans l’ordre de dates.
A partir de 1747, il y a un registre de vie (naissances et mariage) et un pour les sépultures. Ces registres sont consignés en double : un pour le baillage et le deuxième pour la paroisse.

Au fil des pages, on trouve : « Cejourd’hui 29 août 1787, on a inhumé à cimetière de ce lieu quelques lambeaux d’un enfant de Pierre CHARPY, volailler à OSLON que l’on a trouvé dans le bois du même lieu et que l’on dit avoir été dévoré par un loup »

Oslon:pratique

Retrouvez toutes les principales informations dans les liens suivants:

Le mot du maire

Soyez vigilants pour vos proches, vos voisins et amis en cette période de canicule ...

/ Lire l'article

Oslon:pratique

Retrouvez toutes les principales informations dans les liens suivants:

Le mot du maire

Soyez vigilants pour vos proches, vos voisins et amis en cette période de canicule ...

/ Lire l'article

Nos horaires d'ouverture

Secrétariat

Du Lundi au Vendredi de 08h30 à 11h45
& le mercredi de 13h30 à 17h00

Les 2ème et 4ème Samedi de 09h00 à 11h45

 

Garderie

Lundi, Mardi, Jeudi & Vendredi de 07h00 à 8h35 & 16h30 à 19h

Bibliothèque

Mardi de 16h30 à 18h00

Mercredi de 16h00 à 18h45

Samedi de 11h00 à 12h15

Tous droit réservés à la Mairie d'Oslon - Mentions légales